Ecole de danse Saint Estève

Qui sommes-nous?

Ecole de danse Saint Estève

Interview...



PAULE

EMMANUEL


 Paule débute par la danse classique. A 15 ans, elle rencontre Martine Limeul. La technique Jazz et son univers artistique détermine son choix d'enseignement.

Elle décide alors de devenir professeur de danse Jazz. Après l'obtention du BAC, elle intègre le centre IRENE POPARD.

 

Elle y suit une formation de professeur de danse incluant un cursus d'histoire de l'art, histoire du ballet, anatomie et musique. La formation pédagogique appliquée est assurée par Martine Limeul, elle-même référente et missionnée par l'école Popart.

 

Paule travaille différents styles avec Jacques Alberta, Gianni Lorringuet, Redah, et bien d'autres.

L'arrivée à Perpignan de Matt Mattox, ainsi que la découverte de sa technique, fût une rencontre extraordinaire !

Extraordinaire par la rigueur d'un travail intelligent, basé sur la construction des fondations d'un danseur.

Paule consacre dix ans de sa vie à approfondir et maîtriser cette technique difficile. Elle se forme auprès du maître,  pour en comprendre toutes ses finesses, s'en imprégner et en tirer toutes les richesses.

Parallèlement à ses études, elle enseigne le Modern-Jazz et devient en 1988 répétitrice de la compagnie de Matt Mattox.

 

En1989, le ministère de la culture décide de protéger l'enseignement de la danse, en instaurant un diplôme d'état de professeur de danse. Elle obtient le diplôme d'état, grâce à ses années d'enseignement reconnues et validées.

 

Elle crée le centre DANSE ÉVOLUTION l'année suivante suite à sa rencontre avec Emmanuel et décide d'avancer avec son propre style et s'éloigner de la technique Mattox, tout en gardant sa philosophie et sa rigueur.

 

"Enseigner avec sa propre identité, riche de tous ses apprentissages"

 

DANSEÉVOLUTION c'est la création importante de sa vie. C'est le lieu de rencontre de tous les amoureux de la danse. C'est une école dédiée aux amateurs.

 

En1997 et 1998, elle remporte successivement le premier prix de chorégraphie au concours départemental de danse Jazz (catégorie

groupe), organisé en partenariat avec la revue " DANSER ", devant un jury national.

Emmanuel débute la danse classique dès son plus jeune âge. Très tôt, il entre à l'Opéra de Marseille et devient danseur lyrique.

 Son travail auprès de Pedro Consuegra (directeur du ballet de l'Opéra), lui permet de rencontrer des chorégraphes et des danseurs de renommée internationale.

 

Après avoir dansé au Ballet de Marseille, participé à des vidéos clip, il décide de changer de cap artistique et s'ouvre à d'autres horizons.

 

Pari audacieux car, à ce moment là, le ballet classique représentait un secteur professionnel majeur et incontournable, pour une trajectoire fluide et reconnue. Néanmoins, avide "d'autre chose", il entame un virage à 360 degrés.

 

Il décide d'intégrer en 1988 la compagnie "Perpignan Dance Théâtre" de Matt Mattox, basée à Perpignan et aucune autre compagnie classique.

C'est à ce moment là qu'il rencontre Paule Martinez, alors répétitrice de la troupe et ils décideront, de travailler ensemble.

 

Emmanuel part en Italie au "JAZZ BALLET" d'Adriana Cava de Turin, en qualité de soliste.

 

Il intègre le CEFEDEM de Lyon en 1990 et obtient son Diplôme d’État de professeur de danse DRAC. Fraîchement diplômé, il enseigne dans diverses structures du département.

 

En 1990, il crée avec Paule le centre DANSE ÉVOLUTION à St-Estève.

Cette collaboration entre les deux professeurs permet d'harmoniser le mélange de la technique classique et Jazz.

 

Deux techniques bien différentes mais aux mêmes exigences : la structure, la rigueur, afin d'arriver à donner aux élèves amateurs les bons outils de formation.

 

"Danser avec une liberté de mouvement... sans contraintes."

 

Il rencontre Françoise Abenatar et danse dans sa compagnie "Équinoxe" durant sept ans.

 

Attiré par la création, il fonde sa propre troupe "Instant Commun" et crée des spectacles tout public.

 

A contre courant des conventions, la compagnie rayonne dans le département, en catalogne sud et finit, entre autre, demi-finaliste au concours international "Prix Volinine", dirigée par Claudie Jacquelin.